La trufficulture et Natura 2000 : comment concilier les enjeux sur les Puys du Chinonais ?

La Communauté de communes Chinon Vienne et Loire, maître d’ouvrage du site Natura 2000 des Puys du Chinonais, fait appel depuis bientôt 16 ans aux compétences complémentaires du Conservatoire d’espaces naturels de la région Centre et du CPIE Touraine Val de Loire pour assurer l’animation locale de ce site exceptionnel de pelouses sèches aux accents méditerranéens. 
 
Le dispositif européen Natura 2000 vise la préservation des habitats naturels (pelouses sèches) et des espèces de la flore et de la faune d’intérêt communautaire qui ont justifié la désignation du site. Mais cet enjeu écologique se doit d’être concilié avec les activités économiques qui s’exercent sur le site ! Et la trufficulture est une activité qui se développe en Touraine sur les milieux de pelouses sèches justement visées par Natura 2000.
 
Dans le cadre de son animation Natura 2000, le Conservatoire a donc organisé deux groupes de travail afin de s’assurer que la plantation de chênes truffiers n’a pas d’incidence sur les habitats et espèces d’intérêt communautaire et que la gestion des plantations actuelles sur des pelouses est conciliable avec le maintien des espaces naturels. Ces réunions d'échanges ont ouvert le débat entre les trufficulteurs locaux, les services de l'Etat et les collectivités. Les réflexions ont permis d'aboutir à un projet de Code de bonnes pratiques à l’usage des trufficulteurs sur le site Natura 2000, et à un accompagnement des trufficulteurs dans leur projet incluant des suivis scientifiques. 
 
Ce code de bonnes pratiques ne doit pas se contenter d’être proposé à tout projet de plantation ou plantation existante sur le site Natura 2000 mais a bien vocation à s’étendre au-delà de ce périmètre.
 

Voir également l'article concernant les puys du chinonais sur ce site

Dernière mise à  jour 19/01/2022